Les annuaires de données numériques

Vous pouvez vous abonner via notre flux rss     


Un annuaire de données numériques c'est un site qui agrège, avec ou sans votre consentement, toutes les informations publiques des internautes et les rend disponibles à tous sur une seule et même page.

L'ancêtre de cette méthode est évidemment notre cher annuaire téléphonique, qui n'était pas une si mauvaise chose à l'époque... Mais aujourd'hui, les annuaires numériques n'agrègent pas forcément que des numéros de téléphones...

 

Yatedo par exemple est un site qui agrège toutes vos données publiques sur internet pour en faire une page publique. En fait, vous-même, avez certainement un profil Yatedo sans le savoir. Ce site est parfois capable de relier vos comptes Facebook, Twitter, Viadeo, Linkedin et de nombreux autres, et donc d'afficher votre biographie, votre CV et vos photos sur une même page... Vous comprennez le problème... De nombreux internautes se sont plaints et se plaignent encore de ce site en y découvrant des informations parfois périmées, fausses ou privées reliées à leur nom.

Le problème supplémentaire, que posait encore Yatedo il y a peu, c'est que les mises à jour de leur base de données n'étaient pas très fréquentes. Il arrivait donc souvent de retrouver des données obsolètes ou datant de l'époque où l'e-réputation ne faisait pas parti de vos considérations principales. Si vous êtes de nature prudente, et que vous avez verrouillé votre compte Facebook, vous aviez intérêt à l'avoir fait très tôt car la constitution de leur base de données date des années 2008/2009.

 

Comme si cela ne suffisait pas, Yatedo a une méthode de suppression bien particulière. En effet, si vous souhaitez supprimer votre profil, deux options s'offrent à vous :

 

  • Se rendre sur la page http://www.yatedo.fr/index/privacy, y préciser l'adresse de votre profil, fournir une copie de votre carte d'identité ainsi que votre e-mail et espérer fortement que ledit site supprimera votre profil. Mis à part le fait que fournir une copie de sa pièce d'identité ne donne pas très envie, Yatedo a le plein pouvoir sur la décision finale et il ne s'en prive pas. Très peu de retour positif pour cette méthode... J'attends moi-même leur retour depuis plusieurs semaines.
  • Prendre le contrôle de votre page profil... Mais pour cela il faut vous inscrire en laissant, encore une fois, votre e-mail, vos coordonnées, mais aussi un de vos réseaux sociaux ! Et oui... vous ne pouvez vous inscrire sans connecter, auparavant, votre profil Facebook ou Linkedin... On comprend la démarche étant donnée qu'il faille bien vérifier l'identité du demandeur mais on reste tout de même songeur quant à l'utilisation postérieure de ces données.

 

Utilisation de vos données par Yatedo

 

Autrement dit, ce n'est pas gagné ! Surtout que, comme l'on peut voir sur leur politique de confidentialité, Yatedo n'est pas très enclain à lâcher vos données aisément.

 

Yatedo est susceptible de ré-indexer vos données

 

 

Alors évidemment, Yatedo n'est pas le seul dans la course. Des sites comme celui-ci, il en existe plétore. Yasni, 123people dans le même genre mais aussi francy-annu.fr, 118218.fr et plein d'autres ! Mais Yatedo a tout de même reçu un avertissement de la CNIL concernant ses agissements quelque peu borderline.

Entre février 2011 et mars 2012, l’autorité administrative reçoit plus d’une trentaine de plaintes concernant cette société. Certaines de ces requêtes lui ont même été transmises par ses homologues britanniques et néerlandaises. De ce fait, la CNIL, dans son avertissement, adresse trois reproches à Yatedo :

 

  • Yatedo a manqué à son obligation de mise à jour des données : « [Yatedo] a permis la diffusion de données périmées, provoquant des préjudices d’image et de réputation aux personnes concernées, susceptible d’être autant plus grands que les informations et images figurant sur des réseaux sociaux ou des blogs, par nature, évoluent très rapidement ».
  • Yatedo n’a pas respecté « le droit d’opposition des personnes [pourtant] garanti par la loi » de 1978. « Il n’est pas acceptable que le développement d’une activité commerciale reposant exclusivement sur l’indexation des données à caractère personnel de personne sur les réseaux sociaux ne prenne pas en compte (...) des procédures permettant à ces personnes de faire respecter leurs droits de manière effective, rapide, et durable ».
  • La CNIL s’est enfin attaquée à l’attitude de la société, qui n’a que très peu répondu à ses demandes : « Une telle attitude, si elle ne relève pas de la mauvaise foi, s’apparente à tout le moins à une forme de négligence inacceptable ».

 

Alors évidemment, nous parlons d'une décision qui a déjà 4 ans ! Et certaines précisions ont été apportées depuis. En effet, il semble que les demandes adressées à l'époque par la CNIL n'aient reçues aucune réponse à cause d'une histoire d'adresse. En effet, à l'époque, Yatedo n'avait pas encore de structure sociale ni d'adresse fixe. Cependant, les mentions légales du site sont toujours aussi claires et les demandes de suppression restent toujours sans réponse... 

 

Nous nous servons de ce site comme exemple pour illustrer nos propos mais il en va de même pour tous les sites cités précédemment. Ces sites ayant pour but d'agréger les différents contenus publics représentent une menace pour votre e-réputation. Ils donnent un accès condensé, et donc , facilité à vos données à quiconque s'y intéresse. Pour certains d'entre eux comme http://francy-annu.com/ il est plutôt aisé de supprimer son numéro de téléphone de l'annuaire en cliquant sur la petite poubelle rouge.

 

Numéro de téléphone indexé sur francy-annu

 

Pour d'autres comme Yatedo ou Yasni, c'est plus compliqué. Comme vous pouvez le voir, négliger votre vie numérique peut avoir de très gros impacts car il existe une multitude de moteurs de recherche de personnes sur internet indexant leurs agregats de données sur les moteurs de recherche. L'erreur est donc doublement fatal pour vous...

Publié par Eruko le dans dans la catégorie Actualité

Vous avez aimé cet article ? Lisez aussi ...


Publié par Eruko le dans Actualité